Page suivante

Des images de la 15�me convention mondiale qui s'�tait tenue en 1957 � Londres sont visibles sur une autre page de ce site. Il �tait amusant de montrer aussi des images de manifestations li�es � la science-fiction qui s'�taient d�roul�es en France dans les ann�es 70. Il fallait trouver des images de conventions et de congr�s. Ce qui n'�tait pas �vident. Et bien, ces images existent sur le site de Jean-Pierre Fontana (http://www.noosfere.org/heberg/fontana/index.asp ) que je remercie de m'avoir donn� la permission de pouvoir les emprunter. Jean-Pierre Fontana �tait et est toujours une personnalit� tr�s connue dans les milieux de la science-fiction. Ses activit�s sont multiples. Auteurs de nouvelles, romancier, �diteur de fanzines tels que Mercury et Lunatique. Essayiste, auteur de notes critiques et d'�tudes (principalement dans Fiction), anthologiste, traducteur, organisateur de conventions. Son roman le plus connu est "La Geste du Halaguen" qui �tait primitivement parues dans le fanzine Mercury au milieu des ann�es 60. Une grande partie de sa production est parue au Fleuve Noir, une dizaine de romans principalement au milieu des ann�es 80. Il est �galement l'auteur de nombreuses nouvelles, certaines parues dans Fiction sous le pseudonyme de Guy Scovel. Il a traduit de l'italien plusieurs nouvelles en Fran�ais, surtout celles du Fiction Sp�cial n� 30, anthologie consacr�e � la science-fiction italienne.
Avec pantalons pattes d'�leph, cheveux longs, barbes et rouflaquettes le petit monde de la science-fiction fran�aise des ann�es 70  est visible sur ces photos en particulier G�rard Klein, Michel Jeury, Jean-Pierre Andrevon, Jacques Sadoul, Andr� Ruellan, Bernard Blanc, Serge Brussolo, Pierre Barbet, Georges Barlow, Philippe Curval, Boris Eizykman, Daniel Walter, Francis Carsac, Pierre Versins, Robert Louis, Dominique Besse, Jacques Goimard, Michel Demuth... Certains sont toujours l� d'autres nous ont quitt�s : Jacques Sadoul, Michel Demuth, Pierre Versins, Francis Carsac. En me donnant la permission d'emprunter les photos se trouvant sur son site, Jean-Pierre Fontana m'a demand� de dire que l'�v�nement d�crit sur ces photos appartenait � tous. C'est chose faite.

Les quelques lignes ci-apr�s sont celles �crites par Jean-Pierre Fontana dans l'introduction � son article sur l'organisation et le d�roulement du congr�s.

" Deux ans se sont �coul�s entre le Festival de 1972 et cette nouvelle manifestation. Deux raisons � cela.
Premi�re raison : pas facile de relancer un festival sans avoir suffisamment de bonnes volont�s autour de soi, sachant que si un tel �v�nement doit �tre de nouveau organis�, ce sera encore dans un total b�n�volat. En ce temps-l�, c��tait sans doute plus acceptable qu�aujourd�hui, mais tout de m�me. Et il ne fallait pas compter sur la moindre subvention dans la mesure o� la ville de Clermont-Ferrand � qui ne disposait pas d�une structure d�accueil pour ce genre de manifestation � ne pouvait financer tout ou partie d�une entreprise, aussi culturelle soit-elle, qui se d�roulerait dans un �tablissement priv�.
Seconde raison : le club � Promotion du Fantastique � devait s��toffer et se consolider et une ann�e enti�re n��tait pas de trop pour y parvenir.
Mais l�exemple de Grenoble qui venait de r�aliser un festival et s�appr�tait � accueillir la Convention Europ�enne d�une part, celui des festivals parisiens d�Alain Schlokoff d�autre part o� certains d�entre nous s��taient rendus, allaient provoquer le d�clic. Je lan�ai donc l�id�e de r�aliser la premi�re Convention Fran�aise de Science-Fiction afin que notre pays dispose enfin de r�unions annuelles comme c��tait le cas en terres anglo-saxonnes, voire en Italie. Et je travaillai au corps Nick Kechichian, le directeur du Rio. La manifestation aurait lieu exclusivement dans sa salle. Nous nous chargerions de tout : invitations, h�bergements, publicit�, etc� En contre-partie, je demandai 1 Franc sur chaque entr�e afin de nous permettre de couvrir nos frais."
"L�id�e du Grand Prix de la Science-Fiction Fran�aise naquit � peu pr�s en m�me temps. Les Etats-Unis avaient leur Hugo. Il existait bien en France le Prix Apollo, mais qui n�avait couronn� jusque l� que des auteurs anglo-saxons. Notre litt�rature nationale m�ritait bien une telle reconnaissance. Toutefois, comme nous ne savions pas qui viendrait en dehors des invit�s, que nous �tions en terra incognitae, si je puis dire, je songeai qu�il fallait r�unir un jury. Et c�est ainsi que le premier prix fut attribu� par un groupe de sp�cialistes et quelques amateurs (je renvoie le lecteur int�ress� � l�historique du Grand Prix de l�Imaginaire)."

 

Le cin�ma de Clermont-Ferrand o� c'est tenue le premier congr�s national de science-fiction Michel Jeury, Jean-Pierre Andrevon, Jacques Sadoul et G�rard Klein


 

Andr� Ruellan Bernard Blanc


 

Bernard Blanc et Serge Brussolo Pierre Barbet


 

A gauche l'homme au chapeau, Francis Carsac Michel Jeury et Philippe Curval en pleins discussion. A fond John Brunner


 

G�rard Klein et Robert Louy A gauche G�rard Klein, � droite Jacques Sadoul. J'homme � la barbe Pierre Versins


 

John Brunner G�rard Klein � sa remise du prix de la Science-fiction Fran�aise, cat�gorie "nouvelle"


Page : 1, 2, 3

Home

Intro Pulps Livres US Livres Franais Magazines Franais Rfrences Urania Liens Mises  Jour