EMSH GALERIE PLUS ARTICLE

SUR LA VIE ET L'OEUVRE DE ED EMSHWILLER

horizontal rule

Emsh qui fut un grand artiste dans le domaine du dessin de science-fiction n'obtint  jamais le cr�dit qui lui �tait du. Bien qu'il soit l'auteur de centaines d'illustrations de couvertures de pulps, magazines et livres divers, il est de nos jours presque oubli�.
Dessins Originaux de Emsh - Original paintings by Ed Emshwiller
Lancer Books - 1963 - Pour "The End of Eternity" d'Isaac Asimov   Avalon Books - Pour "The Search for Zei" de L. Sprague de Camp   Venture, Juillet 1958 - Pour "Lady of Space" de Lester del Rey Ace D-205, F�vrier 1957 - Pour "The Earth in Peril" anthologie de Donald Wolheim Ace  F-249, D�cembre 1963 - Pour "The Hand of Zei" de L. Sprague de Camp
Ace D-291, Juin 1958 - Pour "People Minus X" de Raymond Z. Gallum Startling Stories - Et� 1955 Super Science-Fiction, F�vrier 1959 Ace D-516, 1961 - Pour "The Sworsdman of Mars" par Otis Aldebert Kline IF n� 54, Janvier 1960 Thriilling Wonder Stories, Hiver 1955 Ace F-289, Juillet 1964 - Pour "I Want the Stars" de Tom Purdon
Ace F-209, Juin 1963 - Pour "Let the Spacemen Beware!" de Poul Anderson Ace D-509, Mai 1961 - Pour "Star Hunter" d'Andre Norton D-295, Juillet 1958 - Pour "Big Planet" de Jack Vance Blonde and Robot - Dessin non publi� Science-Fiction Quarterly, May 1957 - PMour "Quick Freeze" de Robert Silverberg Fantasy & Science-Fiction, F�vrier 1957 - Desintegration of a Field Force Fantastic Stories of Imagination, Janvier 1965 - Pour "The Girl in the Gem" par John Jakes
Fantastic Stories of Imagination, Juillet 1962 Galaxy, Juin 1959 Pyramid Books - The Great Explosion Pyramid Books  - The Incomplete Enchanter by Fletcher Pratt & L. Sprague de Camp Infinity, F�vrier 1957 Infinity, Ao�t 1956 Fantastic Stories of Imagination, Octobre 1962 - Pour "The Unholy Grail" par Fritz Leiber
Fantastic, Mai-Juin 1953 The Magazine of Fantasy & Science-Fiction, Avril 1953 - Pour "Beggars All" de J.T. McIntosh Galaxy SF Novel n� 12, 1952 - Pour "The House of Many Worlds" par Sam Merwin Jr. Venture n�7, Janvier 1958 - Pour "The End of Winter" par Algis Budrys Fantastic Universe, Mars 1960 - Pour "The Mind Thing" de Fredric Brown The Magazine of Fanatasy & Science-Fiction, Juillet 1969 - For Dpecial Fritz Leiber Issue Fantastic Stories of Imagination, Mai 1964 - Pour Adept's Gambit de Fritz Leiber
Galaxy, Juin 1951 - Relics of an Extinct Race Ace D-553, 1962 - Pour "The House on the Borderland" par William Hope Hodgson Ace D-479, D�cembre 1960 - Pour "Earthman Go Home" de Poul Anderson Ace D-375 , Juillet 1959 - Pour "Master of Evolution" par Damon Knight Ace D-223, Mai 1957 - Pour "This Fortress World" par James E. Gunn Ace D-381, Ao�t 1959 - Pour "One Against Herculum" de Jerry Sohl Ace D-366, Juin 1959 - Pour "The Invaders are Coming", anthologie
Ace F-113, Septembre 1961 - Pour "Rebels of the Red PLanet par Charles L. Fontenay Ace D-405, Novembre 1959 Dessin "The Glass Cage" Infinity, Mars 1958 - Pour
Accepte No Substitute" par Robert Sheckley
Ace D-473, Novembre 1960 - Pour "The Greatest Adventure" par John Taine Ace D-274, Mars 1958 - Pour "World Without Men" par Charles Eric Maine Ace Books , 1964 - Pour "The Towers of Toron" par Samuel Delany Non cr�dit�

 

Dans le num�ro du 31 d'Avril 2007 du magazine �lectronique de Earl Kemp est paru un long article consacr� � la vie et � l'�uvre de Ed Emshwiller, dessinateur de science-fiction puis r�alisateur de films exp�rimentaux. L'article qui se concentre uniquement sur l'�uvre de Ed Emshwiller en tant que dessinateur est extrait d'un livre intitul� "Emshwiller-Infinity-X-Two" qui, � ma connaissance, est le premier d�di� � cet artiste. L'auteur du texte, Luis Ortiz, auteur et �diteur de cet ouvrage m'a
tr�s aimablement donn� l'autorisation de traduire et reproduire sur ce site plusieurs passages de son article. Je lui adresse tous mes remerciements. Le texte complet dans sa version originale peut �tre lu sur eI31 et pour ceux qui d�sireraient acqu�rir l'ouvrage de Luis Ortiz, il peut �tre command� chez Nonstop Press � l'adresse  www.nonstop-press.com

Les premiers dessins de Ed Emshwiller dans l'illustration de science-fiction sont li�s � la cr�ation du magazine Galaxy dont Luis Ortiz nous conte bri�vement les d�buts.

Copyright 2007par Luis Ortiz. Morceaux extraits de l'ouvrage Emshwiller : Infinity X Two et reproduits avec la permission de Nonstop Press. Tous droits r�serv�s.

Illustrations ins�r�es dans l'article : copyright 2007 Ed Emshwiller succession

A TRAVERS LE REGARD DE ED EMSHWILLER.......
...visions du temps et de l'espace...

Dans le texte d'origine notre artiste est appel� tant�t Ed, tant�t Emshwiller, tant�t Emsh. Emsh est un pseudo sous lequel il est le plus connu et qui sera utilis� tout au long de cet article

Par Luis Ortiz
A propos de l'auteur : Luis Ortiz est n� � Hoboken, New Jersey, dans la m�me ville que Frank Sinatra. Il a grandit � New York o� il exerce maintenant ses activit�s d'�diteur, de directeur artistique, et d'�crivain. Un de ses pr�c�dents ouvrages, Arts Unknown : The Life & Art of Lee Brown Coye s'est trouv� sur la liste des lectures recommand�es en 2005 par le magazine Locus. Il vit actuellement avec sa femme Karan et un lot de tortues � l'extr�me pointe sud de Manhattan.

horizontal rule

En 1949 une maison d'�dition Franco-italienne, Edizioni Mondiale, d�cida de lancer aux Etats-Unis une revue intitul�e Fascination sp�cialis�e dans les romans � l'eau de rose. Cette revue bien qu'�dit�e avec succ�s en Europe subit un flop retentissant aux USA. Devant cet �chec et cherchant d'autres d�bouch�s un des �diteurs Italiens se trouvant en Am�rique �mit l'id�e de cr�er, en association avec Del Duca,  un magazine de Science-fiction. C'est ainsi que Galaxy SF vit le jour en Octobre 1950 sous la responsabilit� �ditoriale de Horace L. Gold.

D�s ses d�buts ce nouveau magazine dut lutter contre deux s�rieux concurrents : Astounding Science-fiction dirig� par John W. Campbell et The Magazine of Fantasy and Science-fiction dirig� par Anthony Boucher. D'origine canadienne Gold avait peu d'exp�rience en tant qu'�diteur. Beaucoup d'auteurs pensaient que Gold mettaient beaucoup trop la pression sur eux mais un de leur agent, Frederik Pohl, r�alisa clairement qu'apr�s un an de vie du magazine, c'�tait l� qu'il se passait quelque chose et que c'�tait l� qu'il fallait �tre. De plus Galaxy payait beaucoup mieux que ses concurrents.

Gold �tait handicap� par des blessures re�ues pendant la guerre dans le Pacifique et prenait beaucoup de tranquillisants pour calmer des douleurs dorsales importantes. De plus il souffrait d'agoraphobie, ce qui l'obligeait � rester clo�tr� dans son appartement de Manhattan. Galaxy fut cependant un concurrent imm�diat aux 2 magazines cit�s plus haut en publiant d�s les d�buts de la revue une science-fiction plus intelligente et plus mature.

La premi�re ann�e de vie de Galaxy fut assez difficile et le magazine faillit dispara�tre avant d'�tre achet� par un imprimeur Robert M. Guinn. Il cr�a Galaxy Publishing Corporation apr�s s'�tre s�par� compl�tement de l'�diteur italien. H.L. Gold devint � ce moment l� le v�ritable responsable �ditorial. Six mois plus t�t Ed Emshwiller vendait au magazine sa premi�re �uvre.

(Photo datant de 1956 et montrant Emsh � sa table de travail)
D�s le d�but de sa carri�re Emsh s'�tait focalis� sur la science-fiction. Il s'�tait mari� avec une camarade d'�cole, Carol Fries. Pour lui, continuer dans les beaux arts �tait trop risqu� et il consid�rait que travailler pour le Saturday Evening Post, Look et Colliers lui laisserait trop peu de libert�. Son p�re �tant amateur de "pulps" il avait grandi avec l'imagerie de la science-fiction. A cette �poque, au d�but des ann�es 50, les pulps �taient en d�clin et peu rentables et les �diteurs s'orientaient vers des formats digests.

Le directeur artistique de Galaxy, W. Van der Poel, appr�cia tout de suite la capacit� de Emsh � cr�er des couvertures � l'aspect �vocateur et qui accrochait tout de suite l'�il du lecteur potentiel.

La premi�re couverture sign�e Emsh est celle du num�ro de Juin 1951 de Galaxy et intitul�e "Reliques d'une Race �teinte". A l'origine ce dessin n'�tait pas destin� � Galaxy mais fut ex�cut� dans la maison des parents de Carol � Ann Arbor alors que le premier num�ro du magazine arrivait seulement dans les kiosques.

A l'instar de John Campbell Gold harcelait souvent ses auteurs afin d'obtenir des id�es de r�cits. Les deux �diteurs en �taient aussi � interroger sans arr�t les lecteurs afin de conna�tre leurs pr�f�rences en mati�re de r�cits. Gold avait m�me demand� � ses �crivains de donner leur avis sur l'allure et la disposition du logo sur la couverture.

Un auteur bien connu, William Tenn � dit que Gold avait cr�� un milieu unique d�di� � la SF dans son appartement de Stuyvesant Town qu'il ne quittait jamais, comme Campbell l'avait fait de son bureau de Street & Smith � New York. Tenn a aussi ajout� que Gold �tait un des hommes les plus irritants qu'il ai jamais connu.

GY_5210.jpg (51703 octets) GY_5210bis.jpg (49910 octets)

Le 12 septembre 1952, une r�ception fut organis�e pour f�ter le deuxi�me anniversaire de la cr�ation de Galaxy. Gold r�alisait qu'il avait fait du bon travail car malgr� les difficult�s le magazine �tait toujours en vie apr�s 2 ann�es de publication. A cette occasion le dessin de Emsh repr�sentait l'appartement de Gold dont on voit la silhouette, au milieu de nombreux auteurs c�l�bres comme Robert Heinlein, Poul Anderson et Isaac Asimov...

La p�riode 1952-1953 fut tout � fait b�n�fique pour la science-fiction. Emsh entra en contact avec de nombreux �crivains. Il suivit les directives de deux directeurs artistiques : W. van der Poel pour Galaxy, et George Salter pour Fantasy & Science-Fiction qui n'�taient pas tous les deux des amateurs de SF mais plut�t des professionnels de la cr�ation. Les illustrations de Emsh pour F&SF  s'inscrivaient dans une approche beaucoup plus artistique loin des clich�s picturaux des pulps.

La r�mun�ration pour un dessin de couverture pouvait se situer entre 150 $ chez Galaxy et F&SF et 50 $ chez d'autres magazines. Comme Emsh pouvait effectuer un dessin en 2 ou 3 jours il commen�a � profiter d'un niveau de vie assez confortable. Ses illustrations int�rieures en noir et blanc �taient pay�es en moyenne 20 $. (Ces sommes peuvent para�tre faibles , mais n'oublions pas que nous �tions dans les ann�es 50. Note du traducteur).

Vers la fin de 1952 Emsh avait r�ussi � �tre reconnu dans le milieu de la SF. La m�me ann�e 29 titres diff�rents furent publi�s repr�sentants 153 num�ros individuels. La contribution artistique de Emsh concernait environ un tiers de ces magazines. En plus il r�alisa les illustrations des jaquettes des volumes d'Avalon Books et en 1953  Marty Greenberg �diteur de Gnome Press lui commanda des dessins pour des jaquettes illustr�es dans 4 de ses �ditions en volumes reli�s.

Une peinture de Emsh pour la couverture de l'�dition de Valley of the Flame par Henry Kuttner chez Ace Books.

La plupart des �diteurs �taient tous en tr�s bons termes et ne consid�raient pas les autres magazines comme des concurrents, ce qui amena Emsh � tenter de travailler avec le plus grand nombre possible. A c�t� de Amazing Stories, Galaxy, et F&SF,  il collaborera � partir de 1953 avec Thrilling Wonder Stories, Space Stories, Startling Stories, Science Fiction, Rocket Stories, Fantastic Story Magazine and Fantasy Magazine. Le seul magazine aupr�s de qui, � cette �poque il ne put travailler fut Astounding Science Fiction. En ce qui concerne les dessins originaux la politique de Galaxy �tait de les conserver malgr� les demandes de Emsh qui aurait voulu les montrer � d'autres �diteurs. Beaucoup de directeurs de publication se servaient des peintures originales pour d�corer les murs de leur bureau. S'ils ne trouvaient plus de place pour les exposer ils les jetaient sans aucune arri�re pens�e. Les demandes incessantes de Ed lui permirent de sauver un grand nombre d'�uvres originales. Plus tard ceci profitera � sa famille lors de la vente de ces dessins originaux. Par contre Anthony Boucher et l'�diteur Lawrence Spivak ne firent jamais aucune difficult� pour rendre � Emsh ses �uvres originales. Un collectionneur des peintures de Emsh, Alex Eisenstein, pense que c'est pour cette  raison que les meilleurs dessins de Emsh furent cr�es pour F&SF.

Dans plusieurs cas Emsh reprenait un dessin compos� plus t�t pour l'utiliser une nouvelle fois l�g�rement modifi�. C'est ce qu'il a fait avec la couverture du num�ro d'Octobre 1952 de Space Stories ci-apr�s. Sur le premier dessin d'origine le spacioport est sous un bombardement. Sur la spacestories_5210.jpg (45378 octets)couverture du magazine les traces de la bataille n'apparaissent plus. Vraisemblablement � la demande de l'�diteur.

Pendant ce temps Emsh et sa femme Carol avait emm�nag� dans un petit studio de Manhattan pr�s de Columbia University. Il se levait tr�s t�t le matin et commen�ait � travailler tout de suite apr�s sa toilette. Le soir il suivait des cours de lithographie et de peinture sur soie � la "Art Student League" qui se trouvait sur la 57�me rue ouest.

La production artistique de Emsh se retrouvait un peu partout. Dessins sophistiqu�s pour Fantasy and Science Fiction, monstres mena�ants pour Space Stories, cr�atures aguichantes pour Startling Stories, gigantesques vaisseaux de l'espace pour Thrilling Wonder Stories. Le seul artiste aussi prolifique que Emsh �tait Frank Kelly Freas. Robert W. Lowndes, �diteur de Future Science Fiction se rappelle ; bien qu'il ne pouvait atteindre le meilleur niveau de Freas, je ne me souviens pas qu'il aurait pu �tre aussi mauvais que Freas pouvait l'�tre dans ses pires moments. Je ne peux pas me d�cider afin de savoir qui �tait le meilleur, mais ils restent tous les deux inoubliables pour toute personne qui � cette p�riode aimait la science-fiction.

(suite page suivante)

 

GY_5310.jpg (63638 octets)GY_5311.jpg (65336 octets)GY_5405.jpg (52497 octets)

 

 

 

ast_5710.jpg (74064 octets)sfstories_5605.jpg (30348 octets)sfq_5705.jpg (42905 octets)


PAGE D'ACCUEIL

Page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 (last page)

horizontal rule

[introduction] [livres en langue fran�aise] [magazines fran�ais de SF] [paperback & livres reli�s am�ricains] [pulps et magazines am�ricains] [ouvrages de r�f�rence] [i romanzi di urania] [liens] [mises � jour]